expositions

Alger En Vies_ Prolongation de l’Exposition jusqu’au 30 Mai 2015

01-ALGER- CARTON_INVITAT-RECTO-MLM

12.2014 / 04.2015_ Alger En Vies

Cette exposition est consacrée à Alger pour essayer de faire comprendre ce qu’il s’y passe. A travers un grand « journal », des installations et des débats, elle tente de répondre à deux questions : Que se passe-t-il à Alger ? Comment imaginer l’avenir de la ville?

De l’autre côté de la méditerranée, « en face » comme disent certain, Alger la mystérieuse, car c’est bien une interrogation obsédante qui nous taraude en regardant l’horizon. Que se passe-t-il là-bas? Au-delà des mémoires partagés, des vies entre deux, des échanges culturels, quel est le quotidien de l’Algérois ? Cette exposition tente d’ouvrir des portes sur les vies à Alger, et de découvrir l’avenir commun qui pourrait se dessiner. A travers deux regards celui de l’algérois qui relate et fait parler ses amis et celui de l’extérieur qui observe et questionne cette belle inconnue, Alger se révèle.*

Nicolas MICHELIN

*À travers des articles inédits, des lectures intimes, des débats passionnés, des images poignantes et des films oubliés.

- Que se passe-t-il à Alger?
Je me creuse la tête pour répondre: apparemment rien, du moins rien qui ressemble à d’autres villes comme Tunis, le Caire ou Tripoli…et puis, un peu agressif, je rajoute : « de quel Alger tu veux parler? Alger des algérois, Alger vue de paris ?
-En fait, les deux!
-tu sais, c’est compliqué !! Cela ne se superpose pas à tous les coups, c’est même parfois  antinomique! Mais il y a un Alger pour les âmes sincères et généreuses qui ne change jamais…et puis il y a ce désir incompressible d’écrire un avenir possible, partagé de la méditerranée… »

Mohamed Larbi MERHOUM

> VOIR LA PROGRAMMATION

 

Agriculture Urbaine @l’amarrage

Voir l’amarrage > LIEN

Prolongation 17.04.14 – 27.09.14

01-ARGENT_LOGEMENT_AUTREMENT- CARTON_INVITAT-RECTO-PROLONG

17.04.14 – 19.07.14 _ ARGENT / LOGEMENT / AUTREMENT

Acheter son logement est le souhait légitime de la plupart des urbains que nous sommes. Payer un loyer, souvent très cher et à fond perdu, devient incohérent pour l’avenir quand on décide de s’installer durablement dans une ville. Mais voilà, les prix de l’immobilier se sont envolés ces dix dernières années et il est aujourd’hui presque impossible d’acheter un logement proche d’une centralité. Les appartements neufs proposés dans les nouvelles opérations urbaines sont petits et très onéreux. Malgré toutes les aides de l’état destinées aux primo-accédants, ces logements restent encore difficilement accessibles.
Que se passe-t-il ? Pourquoi les logements sont-ils si chers et si petits en France, alors que dans d’autres pays européens ils restent abordables et de grandes tailles ? Où va notre argent lorsque nous achetons notre logement et comment faire pour acheter plus grand et moins cher ? Telles sont les questions auxquelles essaie de répondre cette exposition programmée
par la Fondation ANMA/ F. Nous avons dressé un état des lieux concis au vu de l’Histoire et du marché de l’immobilier actuel, puis dégagé des économies possibles en modifiant les différents paramètres du prix du logement. Des solutions alternatives apparaissent alors, porteuses de nouvelles perspectives, une sorte d’«anti-crise». L’aventure de la ville allemande de Tübingen nous a semblé exemplaire pour illustrer cette dynamique. En complément de l’exposition nous proposons une traduction ludique de ce qui se joue lors de l’achat d’un logement, pour inviter à créer de nouvelles règles du jeu.

Suzie Delhay, Nicolas Michelin – Atelier MAE
Commissaires de l’exposition

Atelier MAE > SITE INTERNET

Publication sur l’exposition > le moniteur / AMC / @ le moniteur / @ le courrier de l’architecte

09.10.13_Nicolas Michelin présente l’exposition à ANMA

330

 

Au lendemain de l’ouverture de la manne s’est tenue une présentation par Nicolas Michelin de l’exposition Agriculture Urbaine, devant les membres de l’agence.

Inaugurale,  Agriculture Urbaine annonce une série d’événements qui feront vivre la manne au rythme de débats touchant de près à la pratique de l’architecture aujourd’hui.

Ouverte au débat, cette première exposition sera enrichie d’un grand nombre de conférences et de projections commentées par les acteurs de cette dynamique environnementale.

 

08.10.13 – 20.12.13 _ AGRICULTURE URBAINE / URBAN FARMING

Aujourd’hui, l’Agriculture Urbaine est un sujet omniprésent dans l’actualité. Comme si, soudainement, il devenait urgent de nourrir les urbains avec les produits de leur ville. Paradoxe surprenant qui associe des milieux antinomiques ; le béton des villes avec la terre des champs.
« Utopie » diront certain, « nécessité » diront d’autres…

ANMA/ F – Fondation d’Entreprise ANMA propose un état des lieux consacré à ce qui pourrait pousser sur nos toitures terrasse, au soleil et au-dessus des différentes pollutions urbaines.

La micro-exposition «AGRICULTURE URBAINE» montre quelques expériences récentes faites à travers le monde. Elle évoque aussi le cas de Paris intra-muros en posant cette question presque absurde mais qui sonne comme un défi : Combien de tonnes de fruits et légumes pousseraient sur nos toits et combien de Parisiens pourrait-t-on nourrir ?